Le carnaval de Londres c’est pas pour les faibles !

2

Le carnaval de Londres c’est pas pour les faibles !

La première fois que je suis partie à Londres, c’était en 2012.

 

Encore étudiante à Paris, l’été de l’année 2012, je suis d’abord partie cinq jours toute seule à Barcelone. Puis en août j’ai demandé à une amie de longue date si elle voulait bien m’accompagner au Carnaval Jamaïcan de Londres.

“Je te suis ma Fanie!” m’a t-elle répondu.

 

523461_432064256844618_1886695459_nJ’avais déja vu circuler quelques annonces sur Facebook pour un séjour tout compris voyage en bus + hotel + petit déjeuner. Alors pour moins de 200€, Gaëlle et moi sommes parties 3 jours en voyage organisé par l’association Crystal Event (c’est bien organisé et en plus on a payé en deux fois, petites pauvres que nous sommes).

Le carnaval de Notting Hill, c’est le dernier lundi du mois d’août. Qui est aussi un jour férié en Angleterre dites Bank holiday. C’est justement l’opportunité qu’a saisi la communauté Jamaïcaine pour importer son carnaval dans l’une des plus grandes villes du Monde.

 

 

 

De Paris à Londres


553769_3828590833450_1329325021_nOn est le vendredi 24 août 2012, il est 23h, nous sommes à Porte maillot, dans un groupe assez grand pour remplir 6 bus, nous partons pour Londres. Un trajet qui a duré près de 9h. Entre les aires de repos, le ferry jusqu’à l’arrivée à notre hotel, l’ambiance est à son comble, ca y est on est parti pour un très long week end de fête. Gaëlle et moi sommes à Londres pour la première fois, alors avant de commencer les festivités du Carnaval nous voulons profiter de ce voyage pour faire du shoppiiiiiing !!!!

A peine nos valises posées, notre chambre visitée, nous nous dirigeons vers Oxford Street, the place to be ! En faite heuuu on a tout dépensé à Primark. Je rappelle qu’on est en 2012, qu’à l’époque il n’y avait pas de Primark à Paris alors on a pas su gérer les gars !

Pas de panique, le lendemain nous avons retiré nos derniers sous dans un guichet automatique pour avoir directement des livresterling (monnaie anglaise) D’ailleurs je trouve plus avantageux de faire un retrait à l’étranger plutôt que d’échanger sur le sol français. Le shopping c’est fini mais la fête commence…

 

Le dimanche c’est le feu mais le lundi c’est pire !


320264_3844677515607_230687837_nLe carnaval de Notting Hill se déroule sur deux jours, dimanche et lundi.
Pleins de chars, des groupes à pied, des déguisements et beaucoup beaucoup de monde dans les rues. Mise à part l’ambiance du Carnaval qui s’apparente à celle de notre carnaval Martiniquais, j’ai ENORMEMENT apprécié les SOUND SYSTEMS. A chaque coins de rues il y’a de la musique et surtout de la caribbean food. Nous retrouvons notre cuisine à plus de 8000 km de chez nous, dans une ambiance qui nous rappelle déjà notre pays. Quel bonheur !!! Je dirais que le dimanche c’est le jour où il est préférable de faire le tour des soundsystems et des stands de bouf. Le lundi c’est la débauche, tout le monde suit les chars au gré de la musique, les costumes sont plus dénudés et les esprits sont plus festifs. J’ai dansé, j’ai chanté, j’ai mangé et j’ai kiffé ! Petit conseil: Pour accéder au Carnaval prenez le métro jusqu’à Bayswater et suivez la foule. Inutile de payer les transports il y’a trop de monde donc pas de controles. Bim !

 

 

527985_3844623994269_68337811_nCe que j’aime dans ce genre de voyage c’est surtout la convivialité alors évidemment nous nous sommes fait des amis dont ce petit groupe qui nous a adopté dès le début de l’aventure. 

 

 

 

 

 

Pas de soirée jamaïcaines, pas de visites de Londres mais je me fais la promesse de repartir plus longtemps pour visiter la ville. Ce que je fais deux fois en 2013 donc of course j’en parlerai dans les prochains articles… à suivre !

 

 

BONUS

Des commentaires sur ma tenue, j’en ai eu dès mon départ de l’hôtel. Of course la gente féminine française était assez choquée, les hommes quant à eux m’ont félicité d’avoir osé (mako! MDR). Je fais néanmoins le constat que les commentaires dans les rues étaient tout de même positif, vis à vis du contexte « Carnaval Jamaicain ».

Betty Oopss

Betty Oopss
Betty Oopss
[email protected]

Blogueuse et Sociologue de formation, je fais mon "retour au pays" en lançant ma marque: The Martinican Way of Life®. Je suis devenue créatrice de mode suite à un voyage en Suède d'où m'est venue l'idée des couronnes de fleurs que je vends sur ma boutique en ligne.

3 Comments
  • Les récits de BettyOopss – The Martinican Way Of Life
    Posted at 00:41h, 03 juillet Répondre

    […] Le carnaval de Londres c’est pas pour les faibles ! […]

  • Mohand
    Posted at 15:03h, 22 juillet Répondre

    Feat un bogoss londonien mdrrrr

  • Ghislaine
    Posted at 18:05h, 26 juillet Répondre

    Super article sur ma ville d’adoption!

Post A Comment